Aide à la rénovation énergétique : la Région ouvre la plateforme de demande en ligne

Cedric   10 juin 2018   Commentaires fermés sur Aide à la rénovation énergétique : la Région ouvre la plateforme de demande en ligne

A compter de ce jour, les habitants des Hauts-de-France peuvent déposer leur demande d’aide à
la rénovation énergétique. Ce nouveau dispositif d’aide directe est accessible sur la plateforme
en ligne dédiée : aidesenligne.hautsdefrance.fr. Les bénéficiaires pourront percevoir jusqu’à
2 000 € pour financer leurs travaux.

Télécharger la plaquette
Redonner du pouvoir d’achat aux habitants des Hauts-de-France
La Région a mis en place une aide à la rénovation énergétique des logements privés.Ce dispositif, aux enjeux multiples, va permettre aux propriétaires des Hauts-de-France de réduire le montant de leurs factures de travaux et de consommation énergétique. Par ailleurs, avec ce dispositif, la Région soutient l’emploi, les travaux devant être réalisés par des artisans locaux.

Avec ce nouveau dispositif, la Région va permettre à chaque propriétaire habitant les Hauts-de-France de réaliser jusqu’à 2 000 € d’économie (sous condition de ressources). Trois forfaits
sont ainsi proposés :
 1 000 € d’économies pour les logements situés hors communes rurales et dont le montant de travaux est inférieur ou égal à 30 000 €
 1 500 € d’économies pour les logements situés dans les communes rurales et dont le montant de travaux est inférieur ou égal à 30 000 €
 2 000 € pour les projets de rénovation nécessitant des travaux supérieurs à 30 000 €

Les conditions d’attribution
Pour bénéficier de l’aide, quelques conditions sont à remplir :
 être propriétaire (occupant ou bailleur) ou syndicat de copropriétaires
 le logement doit être localisé sur le territoire régional
 bénéficier d’une aide de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH)
 réaliser des travaux permettant une baisse de la consommation énergétique d’au moins 35%
 faire réaliser les travaux par au moins une entreprise RGE (Reconnue Grenelle de l’Environnement),
 le logement, après travaux, doit répondre à l’obligation de décence selon les dispositions fixées par le décret du 30 janvier 2002.