Le Maire et le conseil municipal farouchement opposés au stockage de déchets inertes sur la commune

Cedric   18 mars 2019   Commentaires fermés sur Le Maire et le conseil municipal farouchement opposés au stockage de déchets inertes sur la commune

La société STB Matériaux a exploité durant de nombreuses années, sur le territoire communal, du sablon et du limon conformément aux dispositions d’un arrêté préfectoral de Monsieur le Préfet du Nord.

Malheureusement, cette exploitation a servi également au stockage de déchets inertes en toute illégalité, ce qui a d’ailleurs été constaté par les services de l’Etat, après l’insistance du conseil municipal.

Ces activités engendrent pour les habitants de la commune des nuisances telles que le passage régulier de poids lourds et d’un engin de chantier dans la rue des Moines (qui pour ce dernier débute à 6h30 chaque matin du lundi au vendredi !), la souillure de la voirie en période hivernale et la dangerosité au niveau de l’entrée du site STB sur le CD 135 entre LOFFRE et LEWARDE.

Aujourd’hui, la société STB souhaite régulariser de manière administrative l’activité de stockage de déchets inertes.

Mais comment s’assurer, au regard des contrôles peu fréquents des services de l’Etat, que la nature des déchets qui y seront stockés, ne seront pas nocifs pour l’environnement ? Comment va s’opérer le contrôle du déchargement d’un poids lourds de 32 tonnes ? au visuel des salariés de la société STB ? Donc, sans trop d’exigences ?

Comment faire confiance au dirigeant de la société STB Matériaux dans la mesure où celui-ci a profité de son autorisation d’exploitation légale pour exercer une autre activité non déclarée et donc non contrôlée par les services de l’Etat ?

Ne devons-nous pas déjà nous inquiéter de l’éventuelle pollution des sols engendrée par ce stockage de déchets inertes non déclaré ?

Pour ces motifs, Monsieur le maire et le conseil municipal s’opposent farouchement à la régularisation de cette activité de stockage de déchets inertes et vous invitent à vous manifester lors de la consultation publique qui se tiendra prochainement pour une durée d’un mois. Dès la publication par la Préfecture du Nord de l’avis de consultation publique, celui-ci sera affiché en mairie.

Monsieur le Maire et le conseil municipal s’associent aux écrits et à la pétition du collectif pour un Loffre où il fait bon vivre.